Get 20M+ Full-Text Papers For Less Than $1.50/day. Start a 14-Day Trial for You or Your Team.

Learn More →

Design Quality Indicator as a tool for thinking

Design Quality Indicator as a tool for thinking The Design Quality Indicator (DQI) is based on a research project to provide a toolkit for improving the design of buildings. It seeks to complement methods for measuring performance in construction by providing feedback and capturing perceptions of design quality embodied in buildings. The research team worked closely with the sponsors and an industry steering group to develop the indicators that could be readily used by clients and practitioners to better understand and promote value through design. The development and piloting process was explored within a context of lessons from earlier attempts by others. The three main elements of the DQI toolkit (conceptual framework, data-gathering tool, weighting mechanism) mapped the value of buildings in relation to their design for different uses and their ability to meet a variety of physical, aspirational and emotional needs of occupants and users. The DQI pilot studies consisting of five design and construction projects are discussed along with their graphical representation of results generated by end-users, individual team members and project teams. The process raises questions about the difficulties in the description and application of indicators for design quality. It is argued that the benefit of the DQI is a ‘tool for thinking’, rather than an absolute measure, because it has the potential to capture lessons from current building design for strategic future use as well as initiate, represent and inform discussions involving designers', clients', producers' and end-users' perceptions on the tangible and intangible aspects of possibilities within live design projects. The limitations of the approach, the next phase of development and further research issues are raised. Les indicateurs de qualité de la conception (DQI) sont le fruit d'un projet de recherche ayant pour objectif le développement d'une «boîte à outils» à utiliser pour améliorer la conception des bâtiments. Les DQI complètent les méthodes de mesure des performances dans la construction en assurant un retour d'information et en appréhendant la perception de la qualité de la conception dans les bâtiments. L'équipe de recherche a travaillé en étroite coopération avec les commanditaires et un groupe industriel pilote pour développer des indicateurs qui pourraient être facilement utilisés par les clients et les professionnels afin de mieux comprendre et de faire la promotion de la valeur à travers la conception. Le processus de développement et de pilotage a été exploré dans le contexte d'enseignements acquis dans le passé dans le cadre de tentatives antérieures menées par d'autres. Les trois principaux éléments de la «boîte à outils» DQI (cadre conceptuel, outil de collecte de données, mécanisme de pondération) ont permis de mettre en correspondance la valeur des bâtiments et leur conception pour différents usages et leur aptitude à répondre à une variété de besoins physiques, aspirationnels, et émotionnels des occupants et des utilisateurs. Les auteurs de cet article examinent les études pilote DQI comprenant cinq projets de conception et de construction ainsi que la représentation graphique des résultats générés par les utilisateurs, les membres des équipes et les équipes de projets. Ce processus suscite des questions sur la difficulté de description et d'application des indicateurs de qualité de la conception. La discussion porte sur le fait que les DQI sont plutôt un outil de réflexion qu'une mesure absolue car ils sont aptes à tirer des leçons de la conception de bâtiments actuels au profit d'une stratégie d'avenir ; ils permettent également, temps réel, d'engager des discussions, de représenter et de renseigner la perception qu'ont les concepteurs, les clients, les constructeurs et les utilisateurs des aspects tangibles et intangibles des possibilités de projets de conception. Les auteurs examinent les limitations de cette approche, la prochaine phase de développement et les futures recherches. http://www.deepdyve.com/assets/images/DeepDyve-Logo-lg.png Building Research & Information Taylor & Francis

Design Quality Indicator as a tool for thinking

16 pages

Loading next page...
 
/lp/taylor-francis/design-quality-indicator-as-a-tool-for-thinking-d9UyyLvrDo

References (38)

Publisher
Taylor & Francis
Copyright
Copyright Taylor & Francis Group, LLC
ISSN
1466-4321
eISSN
0961-3218
DOI
10.1080/0961321032000107564
Publisher site
See Article on Publisher Site

Abstract

The Design Quality Indicator (DQI) is based on a research project to provide a toolkit for improving the design of buildings. It seeks to complement methods for measuring performance in construction by providing feedback and capturing perceptions of design quality embodied in buildings. The research team worked closely with the sponsors and an industry steering group to develop the indicators that could be readily used by clients and practitioners to better understand and promote value through design. The development and piloting process was explored within a context of lessons from earlier attempts by others. The three main elements of the DQI toolkit (conceptual framework, data-gathering tool, weighting mechanism) mapped the value of buildings in relation to their design for different uses and their ability to meet a variety of physical, aspirational and emotional needs of occupants and users. The DQI pilot studies consisting of five design and construction projects are discussed along with their graphical representation of results generated by end-users, individual team members and project teams. The process raises questions about the difficulties in the description and application of indicators for design quality. It is argued that the benefit of the DQI is a ‘tool for thinking’, rather than an absolute measure, because it has the potential to capture lessons from current building design for strategic future use as well as initiate, represent and inform discussions involving designers', clients', producers' and end-users' perceptions on the tangible and intangible aspects of possibilities within live design projects. The limitations of the approach, the next phase of development and further research issues are raised. Les indicateurs de qualité de la conception (DQI) sont le fruit d'un projet de recherche ayant pour objectif le développement d'une «boîte à outils» à utiliser pour améliorer la conception des bâtiments. Les DQI complètent les méthodes de mesure des performances dans la construction en assurant un retour d'information et en appréhendant la perception de la qualité de la conception dans les bâtiments. L'équipe de recherche a travaillé en étroite coopération avec les commanditaires et un groupe industriel pilote pour développer des indicateurs qui pourraient être facilement utilisés par les clients et les professionnels afin de mieux comprendre et de faire la promotion de la valeur à travers la conception. Le processus de développement et de pilotage a été exploré dans le contexte d'enseignements acquis dans le passé dans le cadre de tentatives antérieures menées par d'autres. Les trois principaux éléments de la «boîte à outils» DQI (cadre conceptuel, outil de collecte de données, mécanisme de pondération) ont permis de mettre en correspondance la valeur des bâtiments et leur conception pour différents usages et leur aptitude à répondre à une variété de besoins physiques, aspirationnels, et émotionnels des occupants et des utilisateurs. Les auteurs de cet article examinent les études pilote DQI comprenant cinq projets de conception et de construction ainsi que la représentation graphique des résultats générés par les utilisateurs, les membres des équipes et les équipes de projets. Ce processus suscite des questions sur la difficulté de description et d'application des indicateurs de qualité de la conception. La discussion porte sur le fait que les DQI sont plutôt un outil de réflexion qu'une mesure absolue car ils sont aptes à tirer des leçons de la conception de bâtiments actuels au profit d'une stratégie d'avenir ; ils permettent également, temps réel, d'engager des discussions, de représenter et de renseigner la perception qu'ont les concepteurs, les clients, les constructeurs et les utilisateurs des aspects tangibles et intangibles des possibilités de projets de conception. Les auteurs examinent les limitations de cette approche, la prochaine phase de développement et les futures recherches.

Journal

Building Research & InformationTaylor & Francis

Published: Jan 1, 2003

Keywords: Build Quality; Design; Design Quality; Design Research; Functionality; Impact Value; Indicators; Performance Measurement; Qualité De La Construction; Conception; Qualité De La Conception; Recherche Dans Le Domaine De La Conception; Fonctionnalité; Valeur d'Impact; Indicateurs; Mesure De La Performance

There are no references for this article.